François Le Normal (FLN) dit Hollande
 
Hollande, est plus occupé à satisfaire les revendications du FLN que des pieds-noirs.
La première sortie du candidat socialiste a été pour commémorer le massacre du 17 Octobre 1961 avec le FLN
Les mémoires saignent, les blessures saignent toujours et François Hollande est un sacré falso.
Le 9 février 2012 François Hollande reproche à la droite sa "manie d'opposer les Français entre eux", le candidat socialiste à l'Elysée François Hollande en fait encore plus aux Français d'Algérie chaque jour.
 
 
 
- ALGERIE - Le candidat socialiste à la présidentielle en France, François Hollande, dit vouloir "en finir avec la guerre des mémoires".
La mémoire du candidat socialiste à la présidentielle en France est sélective il oublie volontairement avec ses comparses habituels les victimes du 26 mars 1962, les victimes françaises , les Français d'Algérie, les victimes de l'après cessez le feu du 19 mars 1962, les disparus 5 juillet , sa seule préoccupation le FLN.... | lire la suite |
- Les Français d'Algérie sont furieux contre l'amalgame inacceptable entre Roms et Pieds-noirs de Eva Joly - | lire la suite |
Peut-on répondre à madame Eva Joly : Que les Pieds-noirs étaient des Français mais que pour elle, sans doute, cela ne fait aucune différence avec des étrangers. Que les Pieds-noirs ne venaient pas en France pour rechercher les prestations sociales mais qu’on les avait tout simplement chassés de chez eux ! - « Les insultes publiques de Eva Joly et Thomas Guenole contre les pieds noirs doivent cesser » | Lire la suite |
 
 
         
     
Disparition de Jean-François Mattéi 1941 - 2014
Jean-François Mattéi, est né le 9 mars 1941 à Oran, en Algérie, et mort à Marseille le 24 mars 2014 à l'hôpital Saint Joseph à Marseille où il était hospitalisé depuis le jeudi 20 mars. Les obsèques de Jean François Mattéi le 27 mars 2014 | Lire la suite |
 
         
- Quand le CRAN dérape et stigmatise les Pieds-Noirs de la PACA. Une asso qui a pignon sur rue, et affiche pour ambition de lutter contre le racisme, vient de se livrer à une étude classant les 50 plus grandes villes de France, les résultats médiocres en matière de lutte contre le racisme, s'expliqueraient, selon le CRAN, notamment par la forte présence des Français d'Algérie. | lire la suite |
 
- 26 mars 2014 - Nice cérémonie en souvenir des victimes, la fusillade de la rue d’Isly, appelée aussi le massacre de la rue d'Isly, a eu lieu le 26 mars 1962 devant la Grande Poste à Alger. -
- 26 mars 2014 - Les Français d'Algérie de Trèbes se souviennent de la fusillade du 26 Mars 1962 à Alger. - | Lire la suite |
- 26 mars 2014 - Dijon : cérémonie en mémoire des victimes de la fusillade du 26 mars 1962 à Alger. - | Lire la suite |
- 26 mars 2014 - La cérémonie pour la commémoration des morts pour la France du 26 mars de la Rue d’Isly a été suivie dans le recueillement, elle était organisée par le Souvenir Français à Sanary. - | Lire la suite |
- 26 mars 2014 - Il ne faut pas oublier les victimes de la rue d'Isly la cérémonie du 26 mars 2014 au cimetière Saint-Laurent Imbert de Marignane par AOBR. - | Lire la suite |
- 26 mars 2014 - PARIS au Mémorial National de la Guerre d’Algérie quai Branly hommage et recueillement à la mémoire des Victimes du 26 mars 1962, rue d’Isly à Alger. -
- Messe commémorative au sanctuaire de Santa Cruz de Nîmes pour la fusillade du 26 mars 1962 rue d'Isly à Alger. - | Lire la suite |
 
         
 
     
 
- Résultats des élections municipales 2014 nos amis et les autres................... | Lire la suite |
 
     
 
 

Nous prenons acte que François Hollande a reconnu la responsabilité de la France dans le massacre des Algériens du 17 octobre 1961 à Paris. Mais il n’a fait que la moitié du chemin. Il semble oublier que la guerre d’Algérie n’est pas en noir et blanc, qu’elle ne procède pas d’une vision hémiplégique et qu’il existe d’autres drames, survenus à peine quelques mois plus tard, qui sont aussi le fait du Gouvernement de l’époque dont il vient de reconnaître la responsabilité. Je pense notamment à la fusillade de la rue d’Isly du 26 mars 1962 à Alger, sans oublier le 5 juillet à Oran ou des centaines de Pieds-noirs ont été enlevés sans que l’armée française ne réagisse.

Considérer que la guerre d’Algérie était terminée avec les accords d’Alger serait faire injure à leurs familles. Même chose pour les anciens combattants qui ont été tués après le 19 mars 1962… Il est impensable de commémorer un chiffon de papier ! Oui, le cessez-le-feu a existé, mais en théorie seulement, et on sait bien qu’il n’a pas été suivi d’effet.
Nous demandons à François Hollande d'honorer ces Français massacrés le 26 mars 1962 rue d'Isly à Alger et de reconnaitre publiquement la responsabilité du gouvernement de l'époque dans ce massacre.

 
 

 
 
     
 

- ALGER - Quartier de Belcourt -
- Installation de la statue de Sainte Rita de Cascia du 41 bd Auguste-Comte - Alger dans la chapelle de Caussou située au quartier dit « de L’houm », au coeur du village Caussou qui est une commune française, située dans le département de l'Ariège de la région Midi-Pyrénées. Cet appel s'adresse particulièrement aux enfants de Belcourt
- | Lire la suite |

 
 
 
     
 
- Projet de loi pour allocation de reconnaissance nationale aux membres des forces supplétives de l’armée française pendant la guerre d’Algérie.- | Lire la suite |
 
     
 
 
         
 
     
   
L’imposture du 19 mars et de la loi nauséabonde du 19 Mars d'Alain Néri | Lire la suite |
 
       
 
     
   
- Le Ministre des anciens combattants et des Rapatriés, Kader Arif reçoit quelques associations de Français d'Algérie le 3 janvier 2013, 207 jours après sa nomination.-
à 19 heures une insulte . - | Lire la suite |