François Le Normal (FLN) dit Hollande
 
Hollande, est plus occupé à satisfaire les revendications du FLN que des pieds-noirs.
La première sortie du candidat socialiste a été pour commémorer le massacre du 17 Octobre 1961 avec le FLN
Les mémoires saignent, les blessures saignent toujours et François Hollande est un sacré falso.
Le 9 février 2012 François Hollande reproche à la droite sa "manie d'opposer les Français entre eux", le candidat socialiste à l'Elysée François Hollande en fait encore plus aux Français d'Algérie chaque jour.
 
 
 
- ALGERIE - Le candidat socialiste à la présidentielle en France, François Hollande, dit vouloir "en finir avec la guerre des mémoires".
La mémoire du candidat socialiste à la présidentielle en France est sélective il oublie volontairement avec ses comparses habituels les victimes du 26 mars 1962, les victimes françaises , les Français d'Algérie, les victimes de l'après cessez le feu du 19 mars 1962, les disparus 5 juillet , sa seule préoccupation le FLN.... | lire la suite |
- Les Français d'Algérie sont furieux contre l'amalgame inacceptable entre Roms et Pieds-noirs de Eva Joly - | lire la suite |
Peut-on répondre à madame Eva Joly : Que les Pieds-noirs étaient des Français mais que pour elle, sans doute, cela ne fait aucune différence avec des étrangers. Que les Pieds-noirs ne venaient pas en France pour rechercher les prestations sociales mais qu’on les avait tout simplement chassés de chez eux ! - « Les insultes publiques de Eva Joly et Thomas Guenole contre les pieds noirs doivent cesser » | Lire la suite |
 
 
         
     
Inauguration de Notre-Dame d'Afrique de Théoule-sur-Mer par Christian Estrosi, en présence de Georges Botella, Maire de Théoule-sur-Mer, Agnès Rampal, Adjoint au Maire de Nice, et Claude Rochette, Président de l’Association Notre Dame d’Afrique. | lire la suite |
 
Oran, 5 juillet 1962. Leçon d’histoire sur un massacre par Guy Pervillé.
De tous les événements liés à la guerre d’Algérie, aucun n’a subi une occultation aussi complète que le massacre subi à Oran, le 5 juillet 1962, soit quelques mois après les accords d’Evian et deux jours après la proclamation officielle de l’indépendance de l’Algérie, par une partie de la population européenne de la ville. C’est pourtant celui dont le bilan est, de très loin, le plus lourd : en quelques heures, près de 700 personnes ont été tuées ou ont disparu sans laisser de traces. Paris, éditions Vendémiaire, 317 pages | Lire la suite |.
 
         
- 26 mars 2014 - Nice cérémonie en souvenir des victimes, la fusillade de la rue d’Isly, appelée aussi le massacre de la rue d'Isly, a eu lieu le 26 mars 1962 devant la Grande Poste à Alger. -
- 26 mars 2014 - Les Français d'Algérie de Trèbes se souviennent de la fusillade du 26 Mars 1962 à Alger. - | Lire la suite |
- 26 mars 2014 - Dijon : cérémonie en mémoire des victimes de la fusillade du 26 mars 1962 à Alger. - | Lire la suite |
- 26 mars 2014 - La cérémonie pour la commémoration des morts pour la France du 26 mars de la Rue d’Isly a été suivie dans le recueillement, elle était organisée par le Souvenir Français à Sanary. - | Lire la suite |
- 26 mars 2014 - Il ne faut pas oublier les victimes de la rue d'Isly la cérémonie du 26 mars 2014 au cimetière Saint-Laurent Imbert de Marignane par AOBR. - | Lire la suite |
- 26 mars 2014 - PARIS au Mémorial National de la Guerre d’Algérie quai Branly hommage et recueillement à la mémoire des Victimes du 26 mars 1962, rue d’Isly à Alger. -
- Messe commémorative au sanctuaire de Santa Cruz de Nîmes pour la fusillade du 26 mars 1962 rue d'Isly à Alger. - | Lire la suite |
 
         
 
- Bravo au maire de Montpellier Philippe Saurel pour la mise aux oubliettes du « Musée de l’histoire de France en Algérie »  réjouissons-nous car nous échappons au « Musée de l’Algérie en France ». | Lire la suite |
- Musée de l'Histoire de France en Algérie de Montpellier, un projet détourné de son objectif initial et confisqué à des fins idéologiques par le lobby de la repentance. -
- Musée de Montpellier : l'histoire des Français d'Algérie à nouveau sacrifiée. -
- Musée de l’histoire de la France en Algérie, c'était un musée qui voulait imposer une histoire officielle d' extrémistes de gauche.-
- Montpellier : le musée de l'histoire de l'Algérie en France est enterré | lire la suite |
- Le scandale du Musée de l'Histoire de France en Algérie de Montpellier : Un projet détourné de son objectif initial et confisqué à des fins idéologiques par le lobby de la repentance. - | lire la suite |
 
   
 
 

Nous prenons acte que François Hollande a reconnu la responsabilité de la France dans le massacre des Algériens du 17 octobre 1961 à Paris. Mais il n’a fait que la moitié du chemin. Il semble oublier que la guerre d’Algérie n’est pas en noir et blanc, qu’elle ne procède pas d’une vision hémiplégique et qu’il existe d’autres drames, survenus à peine quelques mois plus tard, qui sont aussi le fait du Gouvernement de l’époque dont il vient de reconnaître la responsabilité. Je pense notamment à la fusillade de la rue d’Isly du 26 mars 1962 à Alger, sans oublier le 5 juillet à Oran ou des centaines de Pieds-noirs ont été enlevés sans que l’armée française ne réagisse.

Considérer que la guerre d’Algérie était terminée avec les accords d’Alger serait faire injure à leurs familles. Même chose pour les anciens combattants qui ont été tués après le 19 mars 1962… Il est impensable de commémorer un chiffon de papier ! Oui, le cessez-le-feu a existé, mais en théorie seulement, et on sait bien qu’il n’a pas été suivi d’effet.
Nous demandons à François Hollande d'honorer ces Français massacrés le 26 mars 1962 rue d'Isly à Alger et de reconnaitre publiquement la responsabilité du gouvernement de l'époque dans ce massacre.

 
 

 
 
     

- ALGER - Quartier de Belcourt -
- Installation de la statue de Sainte Rita de Cascia du 41 bd Auguste-Comte - Alger dans la chapelle de Caussou située au quartier dit « de L’houm », au coeur du village Caussou qui est une commune française, située dans le département de l'Ariège de la région Midi-Pyrénées. Cet appel s'adresse particulièrement aux enfants de Belcourt
- | Lire la suite |

 
     
 
- Projet de loi pour allocation de reconnaissance nationale aux membres des forces supplétives de l’armée française pendant la guerre d’Algérie.- | Lire la suite |
 
     
     
 

Saint-Martin-de-Crau
- Un rond point du 19 mars à Saint Martin de Crau à quelques kilomètres du Mas Thibert et de la tombe du bachaga Boualam | Lire la suite |

 
     
 
 
Le parti Socialiste décide de supprimer des emplois sur la Chaîne LCI.
Sur 247 emplois, la direction veut supprimer 81 postes à TF1, 58 à LCI et 9 sur 12 dans la filiale numérique e-TF1. La chaîne, qui ne fera plus d'info en continu, fonctionnera désormais avec un effectif réduit à 54 personnes. | Lire la suite |
 
         
 
     
   
L’imposture du 19 mars et de la loi nauséabonde du 19 Mars d'Alain Néri | Lire la suite |
 
       

Le dernier livre de Philippe Chiaverini - De l'aulne à l'arganier
- Victorien, paysan charentais, engagé volontaire à dix-neuf ans en 1904 est, comme tous ses camarades et ses chefs du 1er Régiment de tirailleurs algériens, convaincu d'apporter les bienfaits de la grande nation au Maroc comme à l'Algérie où il s'établira, avant d'en être chassé en 1962 par une politique inverse de celle pour laquelle il avait tant oeuvré
| Lire la suite |

 

Le massacre du 5 juillet 1962, ou massacre d'Oran

Une association de Français d’Algérie, recherche des militaire(s)  présents le 5 juillet 1962 à Oran dans les casernes et autres cantonnements de la ville ce jour-là.
Pour enregistrer le témoignage dans une vidéo, destinée à un archivage.
Ecrire à : babeloued.story@laposte.net qui transmettra.

   
 
     
- GRACIAS ALICANTE ! - MERCI ALICANTE
Pour l'accueil des réfugiés d'Algérie en 1962 le 3 octobre 2014 à Alicante en Espagne.
-
- | Lire la suite |

 

- FLN-ALN et Việt Cộng sur les Champs-Élysées le 14 juillet 2014 - | Lire la suite |
-
Des fellouzes et des Viet-Minh dans le défilé du 14 juillet ! | Lire la suite |
- Défilé de l'armee Algérienne le 14 juillet 2014 à Paris. | Lire la suite |
- Invitation de « l'armée nationale populaire algérienne » au défilé militaire du 14 Juillet, lettre du GNPI au falso de Kader Arif. .- | Lire la suite |
- L'Algérie présente au défilé du 14 juillet : nouvelle provocation Président de la République
- Algérie au défilé du 14 juillet 2014 ?. - | Lire la suite |
- Pas de Paix des mémoires , sans vérité de l'histoire ! - Lettre ouverte à M. Kader Arif.
- Le député Gilbert COLLARD a demandé au secrétaire d’État Kader Arif chargé des anciens combattants et peut être des Rapatriés si, comme le laissait supposer une rumeur instante, les troupes algériennes allaient défiler sur les Champs-Elysées le 14 juillet 2014.
A cette question, le ministre a répondu par l’affirmative en prétextant qu’il s’agissait d’une invitation dans le cadre des cérémonies honorant les combattants de 14-18.
- Fellaghas et Viets dans le défilé du 14 juillet : il faut maintenant passer à la vitesse supérieure ! . -
- Elie Aboud Président du Groupe D'Etudes aux Rapatriés, exprime dans un courrier à François Hollande l'inquiétude & l'indignation, pour participation de soldats algériens, pour notre fête nationale le 14 juillet 2014.-
- Drapeaux verts FLN, drapeaux rouges sur les Champs ! VA-T-ON ACCEPTER L'INACCEPTABLE ? -
- L’Algérie participera aux cérémonies du 14 juillet à Paris. - | lire la suite |
- Le 14 juillet de la honte : Les fellaghas défilent , des dizaines de patriotes arrêtés. -
- Fallait-il inviter pour célébrer le 14 juillet : l'armée de l'Algérie indépendante ?


 

A SOLEIL - DES DEUX RIVES -
Au soleil des deux Rives, le 1er juin 2014 à Nice, le rassemblement des Rapatriés d'Algérie Ralliés au Gaulliste Christian Estrosi et sa complice Agnès Rampal.
Le programme complet pour retrouver les associations de Français d'Algérie fidéles aux rodomontades et manœuvres d’intimidation(s) . | LIRE LA SUITE |

         
 
     
   
Cérémonie à Caen pour les 50 ans du retour de la statue de Jeanne d'Arc en France, une ceremonie organisée par l'ANFANOMA | lire la suite |
 
       
     
 
- Le Ministre des anciens combattants et des Rapatriés, Kader Arif reçoit quelques associations de Français d'Algérie le 3 janvier 2013, 207 jours après sa nomination.-
à 19 heures une insulte . - | Lire la suite |